International

Voici ce qu’elle touche à la CAF après avoir accouché de son 13ème enfant, c’est dingue !

Written by admin

On ne peut nier que le quotidien des grandes familles fait souvent le tour de la toile, suscitant la curiosité. Et s’il y a bien une émission qui nous en donne la preuve c’est Familles nombreuses, la vie en XXL. En effet, depuis la première saison en 2020, cette émission de TF1 continue à faire le bonheur de millions de téléspectateurs. À l’instar des Santoro et des Pellissard, de l’autre côté de la manche, Cheryl Prudham, Lee Ball et leurs caisses d’allocations familiales (CAF) font aussi parler d’eux.

Toutes les familles qui ont au moins deux enfants ont droit aux allocations familiales. À partir de 3 enfantsvous faites partie des familles nombreuses. Mais entre les courses de la semaine, le prix d’un logement plus grand, le coût d’une voiture avec minimum 5 places… élever des enfants peut revenir très cher et entraîner des difficultés financières. Plus on a d’enfants, plus le montant des allocations familiales (CAF) est élevé. C’est un petit coup de pouce à la natalité et aux familles. Et celui-ci ne s’arrête que dès que la famille n’a plus qu’un seul enfant à charge de moins de 20 ans.

50 000 € d’allocations familiales par an

Et le moins que l’on puisse dire est que Cheryl Prudham est loin d’en avoir fini avec les allocations familiales (CAF) ! En effet, cette jeune maman qui vient d’accoucher de son 13ᵉ enfant. Ainsi, elle récolte des avantages supplémentaires qui font hurler en Angleterre, comme le rapporte le journal britannique Daily Mail.

Cheryl Prudham a eu une tribu de 6 enfants avec George, son premier mari, dont l’aîné a aujourd’hui 17 ans. Après sa séparation avec George, elle a épousé en seconde noce Robert et ils ont eu 6 enfants.

Après son divorce avec son deuxième mari, Cheryl Prudham a retrouvé l’amour dans les bras de Lee Ball, un chômeur de 29 ans. Leur relation dure depuis plusieurs mois.

Dès leur première rencontre, Cheryl est tombé enceinte et a donc accouché de ce 13ème enfant. Pour la jeune femme de 34 ans l’argent ne semble pas être un problème !

Déjà bénéficiaire des Allocations Familiales (CAF), la jeune femme percevait déjà un montant de 47 000 € par an, pour les 12 enfants. Le nouveau-né lui permettra ainsi de percevoir 834 € de plus par an. Elle aura aussi une réduction fiscale de 4 000 €.

Accro aux bébés

Cheryl Prudham avoue être « accro aux bébés » et … Elle souhaite en avoir un autre « le plus rapidement possible. »

« Tenir un nouveau-né dans ses bras est la meilleure sensation au monde , je ne m’en lasse pas«  a-t-elle confié.

Très fière du nombre enfants qu’elle a le regard des gens ne l’atteint même pas. « je peux avoir autant d’enfants que je veux. Je pense que ce n’est l’affaire de personne (…) elles (allocations familiales, ndlr) ont été créées pour ça, pourquoi ne pourrais-je pas en profiter ? », a-t-elle lancé à ses détracteurs.

Cheryl Prudham n’a, en effet, aucune honte et affirme « avoir le droit de profiter des allocations familiales« . Et ce n’est pas pour rien qu’on la surnomme en Angleterre « la reine des aides sociales« . Et certains la surnomme aussi « la mère la plus effrontée de la Grande-Bretagne« .

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont sous le choc. Une pétition a même été lancée pour qu’elle soit privée de ces prestations. Mais Cheryl Prudham ne semble pas être affectée le moins du monde.

Les près de 50 000 € d’allocations familiales qu’elle perçoit l’encourageront surement à remettre un bébé en route très prochainement !

About the author

admin

Leave a Comment