Science and Technology

X Pro, Imax Enhanced, Auro 3D, HDR10+…

Written by admin

Avec l’AVC-A1H, Denon annonce une nouvelle version de son amplificateur Home Cinéma premium. Au menu, 15 canaux d’amplification, quatre sorties indépendantes pour caisson de basses, des connecteurs HDMI 2.1 intégrés pleinement fonctionnels, une interface utilisateur entièrement revue et une multitude de nouvelles fonctionnalités bienvenues afin de proposer le meilleur de la technologie du moment.

Pour revenir sur la norme HDMI 2.1, les sept entrées et les trois sorties profitent de connecteurs 40 Gbps et supportent toutes les fonctionnalités de la norme : VRR, ALLM, eARC, QMS, QFT, Ultra HD 4K à 120 im/s et UHD 8K à 60 images par seconde.

Denon AVC-A1H, principales évolutions

Au chapitre des nouveautés embarquées dans cet AVC‑A1H, on compte donc grâce à la présence de quinze canaux d’amplification discrets la prise en charge d’une configuration Dolby Atmos 9.1.6. Une installation qui peut encore évoluer avec le raccordement de quatre caissons de basses via autant de sorties indépendantes. De même, le Dac évolue, l’ESS Sabre ES9010 (192 kHz/32 bits, 8 canaux) est remplacé par le spécimen ESS Sabre ES9018K2M (384 kHz/32 bits, 10 canaux).

De son côté le double DSP Analog Devices ADSP‑21573 Shark+ est remplacé par un ADSP‑21593 Shark+ et les condensateurs sont deux modèles maison d’une capacité de 33 000 microfarads. À noter encore un mode pré‑amplificateur permettant de connecter des amplificateurs de puissance à des canaux sélectionnés individuellement. Enfin, les compatibilités avec, d’une part le traitement sonore 360 Reality Audio développé par Sony, d’autre part la norme Mpeg‑H (groupe de normes internationales comprenant une norme de compression vidéo, une norme de compression audio, une norme de format conteneur ainsi que des documents liés), sont de mise. À savoir, le procédé de calibrage Dirac Live est prévu via une prochaine mise à jour Firmware.

Denon AVC-A1H, principales spécifications

Pour le reste, le Denon AVC‑A1H reprend parfaitement le design du Denon AVC‑X8500H apparu en 2018 et remis au goût du jour en 2021 avec le Denon AVC‑X8500HA. On retrouve aussi le label Imax Enhanced, la fonctionnalité Auro 3D, un Upscaling des sources 1 080p vers UHD 4K (2 160p) et UHD 8K (4 320p), la certification HDCP 2.3 pour toutes les prises HDMI, les compatibilités HDR10+ et DTS:X Pro et la fonction Dolby Atmos Height Virtualizer.

 

Le reste des caractéristiques techniques est inchangé, à savoir un châssis triple couche (épaisseur de 1,6 mm pour la couche inférieure), pied en fonte (329 g chacun) l’accès aux webradios, le procédé Bass Sync pour recaler le canal LFE sur certaines pistes multicanales où il accuserait un léger retard (ça arrive relativement souvent), et le mode DTS Virtual X pour transformer n’importe quelle bande‑son en piste DTS:X. Ce modèle 15.4 délivre une puissance de 15 x 150 W sous 8 ohms (transformateur à fort courant R‑Core de 11,5 kg) et intègre un transcodeur de sources analogiques vers HDMI. Idem pour la gestion des flux DSD (jusqu’à 5,6 MHz) à travers les connecteurs HDMI, l’assignation de l’une des trois sorties HDMI en HDMI zone 2 pour diffuser un signal audio‑vidéo différent de celui de la pièce principale. Bien sûr, outre la fonctionnalité Dolby Atmos 15.1.6 déjà mentionnée, celles Dolby Atmos 13.1 (7.2.6/9.2.4) et DTS:X 11.2 (7.1.4/9.1.4/5.1.6) et Auro 3D 13.1 (7.1.6) sont toujours d’actualité. À savoir, les dix‑sept borniers présents à l’arrière de l’ampli permettent, une fois tous raccordés à une enceinte, de switcher aisément d’un décodage à l’autre, chacun nécessitant une configuration spécifique.

 

Denon AVC-A1H, fonction multiroom Heos

Au menu encore, la fonctionnalité multiroom Heos, la gestion des technologies HDR10, HDR10+, HDR HLG et HDR Dolby Vision et du gamut BT.2020. Pour revenir sur Heos, cet amplificateur peut donc se transformer aisément en maillon d’une chaîne audio plus large, comptant de véritables enceintes Denon Heos pour sonoriser un foyer.

 

On remarque aussi la certification ISF, la compatibilité Bluetooth intégrée, une gestion audio stéréo zone 2 et zone 3, la correction acoustique Audyssey MultEQ XT 32 et les traitements Audyssey Dynamic Volume, Audyssey Dynamic EQ et Audyssey LFC. Ce dernier permet de configurer chaque caisson dans le cadre d’une installation avec double caisson, pour des basses plus profondes et plus précises.

 

Denon AVC-A1H, connectivité

Au menu toujours du Denon AVC‑A1H, un mode Audio Restorer d’optimisation du rendu sonore des fichiers audio compressés, une passerelle multimédia audio‑photo UPnP (DLNA) associée aux compatibilités MP3, WMA, AAC, Wav et Flac et la certification AirPlay. On note aussi la compatibilité Wi‑Fi, un port USB Host alimenté en façade avec gestion directe et numérique d’un iPod/iPhone (la recharge du iBidule est assurée), la possibilité de profiter de services de musique en ligne comme Spotify (compatibilité Spotify Connect) ou Last.fm en streaming, la fonction Gapless et le support du format AIFF. On note encore le label Roon Tested (l’application Roon prend donc en charge le produit et adapte la qualité du flux audio lu aux capacités de l’appareil).

Bien sûr, les décodeurs Dolby TrueHD et DTS‑HD sont aussi présents, sans oublier la fonction Auto LipSync ou la possibilité de piloter l’amplificateur depuis un smartphone ou une tablette Android/iOS via l’application Denon Remote. De même, une application Audyssey (payante, 20 €) est proposée pour optimiser les réglages et sauvegarder plusieurs paramétrages complets sur un(e) smartphone/tablette ou dans le Cloud. À signaler encore, la prise en charge des haut‑parleurs 4 ohms pour une ergonomie toujours plus poussée et la compatibilité DDSC HD avec avec l’inédit traitement AL32 multicanal Processing Multi Channel.

 

Denon AVC-A1H, allure générale

La finition de l’AVC-A1H arbore une façade 100% aluminium et des panneaux latéraux lourds, en acier. L’OSD, 1 080p couleur (et non 480p), change radicalement. De nombreuses informations sont désormais disponibles à l’écran, notamment sur la nature des signaux d’entrée et ceux de sortie avec, par exemple, les voies réellement actives. De même pour les quatre boutons Quick Select en façade autorisant toujours l’accès à la source désirée rapidement et aisément. Précision, ces derniers intègrent aussi des fonctions et modes supplémentaires (Audyssey ou encore gestion du multiroom) pour des macros toujours plus complètes.

 

 

Denon AVC-A1H, la connectique

La connectique comprend donc sept entrées HDMI CEC 2.1, certifiées HDCP 2.3 et toutes transparentes aux signaux 3D, Ultra HD 4K et 8K, au Deep Color, au xvYCC et au 1 080p/24). Comme déjà précisé, la fonction eARC est aussi de la partie. On compte aussi deux entrées optiques, deux coaxiales, six entrées stéréo RCA dont une doublée XLR (l’entrée CD audio), une Phono, une sortie stéréo zone 2, une sortie stéréo RCA zone 3, une sortie Pre‑Out 16.1, deux ports USB Host (dont un en façade), une sortie casque, une entrée micro pour le calibrage automatique Audyssey MultEQ XT 32 et un port Ethernet. Plus deux prises Trigger 12V, une prise RS-2323 et dix‑sept paires de borniers. Enfin, une télécommande accompagne l’AVC‑A1C.

 

À noter aussi, des borniers de couleur différente en accord avec les câbles, pour faciliter le raccordement des enceintes. Enfin, le mode Eco est toujours aussi performant à écoute raisonnable. Les économies d’énergie s’avèrent en moyenne de 40% sur cet AVC‑A1C.

Disponibilité en magasins, en noir ou argent, prévue pour le mois de mars 2023. Prix indicatif encore inconnu. Si on sait qu’il devrait se situer aux alentours de 7 000 €, le tarif pourrait encore évoluer d’ici le printemps prochain, au gré des événements de la guerre en Ukraine.

 

Rappel des caractéristiques clés du Denon AVC‑A1H :

• Modèle : 15.4

• Puissance : 15 x 190 W sous 6 ohms, 15 x 150 W sous 8 ohms

• Entrées : 7 entrées HDMI (7 x 2.1), 2 entrées optiques, 2 entrées coaxiales, 6 stéréo RCA dont 1 doublée XLR (CD audio), 1 entrée Phono, 1 entrée RS‑232, 1 entrée micro pour le calibrage automatique Audyssey MultEQ XT 32, 2 ports USB Host (dont 1 en façade) et 1 port Ethernet

• Sorties : 3 sorties HDMI 2.1, deux sorties Pre‑Out 2.0 (zone 2 et zone 3), 1 sortie Pre‑Out 16.2, 4 sorties caisson de basses, 1 sortie casque, 2 prises Trigger 12V, 17 paires de borniers vissants

• Pure Direct

• Fonctions OSD

• Fonctions Passerelle audio UPnP (DLNA)

• Fonctions ALLM

 Fonctions VRR

• Fonctions QFT

• Fonctions QMS

• Fonctions Ultra HD 4K/120 im/s

• Fonctions Ultra HD 8K/60 im/s

• Compatibilité Flac HD

• Compatibilité DSD 2,8/5,6 MHz

• Compatibilité Wav

• Compatibilité Alac

• Compatibilité MP3

• Compatibilité WMA

• Compatibilité AAC

• Audio DTS:X Pro

• Audio Fonction Dolby Atmos Height Virtualizer

• Audio DTS Virtual:X

• Audio Fonction eARC

• Audio Calibrage automatique Audyssey MultEQ XT 32

• Audio Traitement Audyssey SubEQ HT

• Audio Traitement Audyssey LFC

• Traitement AL32 multicanal Processing MultiChannel

• Audio Auro 3D

• Audio Dolby Atmos 9.1.6

• Audio Convertisseur numérique-analogique ESS Sabre ES9018K2M (384 kHz/32 bits, 10 canaux)

• Audio 360 Reality Audio 

• Audio Mpeg-H (global)

• Vidéo HDR10

• Vidéo HDR10+

• Vidéo HDR HLG

• Vidéo HDR Dolby Vision

• Vidéo Compatibilité BT.2020

• Vidéo Fonction Ultra HD Pass-Trought

• Vidéo 3D Ready

• Vidéo HDR10+

• Vidéo Fonction Upscaling Ultra HD/8K (24/25/30/60)

• Vidéo Fonction Upscaling Ultra HD/4K (24/25/30/60/120)

• Certification Imax Enhanced

• Réseau Contrôle par IP

• Réseau Wi‑Fi Dual Band (2,4/5 GHz)

• Réseau AirPlay 2

• Réseau Bluetooth TX

• Multimédia Google Assistant

• Multimédia Amazon Alexa

• Multimédia Apple Siri

• Streaming Hi-Res Audio via USB/réseau : oui

• Webradio(s) : TuneIn

• Certification Hi‑Res Audio

• Certification HDCP 2.3

• Roon Tested

• Sortie casque : oui

• Autre(s) : module multiroom Heos intégré

• Dimensions (L x H x P, mm) : 434 x 498 X 195 mm (antennes Wi-Fi déployées)

• Consommation : 900 W (0,1 W en veille)

• Poids : 35 kg

About the author

admin

Leave a Comment