Sport

Top 14. “On aura besoin d’un grand Joshua Brennan cette année pour voir un joli Toulouse…”

Written by admin
En 3 matchs cette saison, Joshua Brennan a quasiment déjà joué autant que sur l'ensemble de la saison dernière.
En 3 matchs cette saison, Joshua Brennan a quasiment déjà joué autant que sur l’ensemble de la saison dernière. (©C.M, pour Actu Rugby)

Un chiffre plante rapidement le décor : 192. C’est le nombre de minutes que Joshua Brennan a (déjà) disputées cette saison avec le Stade Toulousain. C’est quasiment autant que sur l’ensemble de l’exercice précédent, où en 13 bouts de rencontres, il avait cumulé 222 minutes de temps de jeu. La preuve surtout que le garçon de 20 ans a pris une tout autre dimension au sein du club haut-garonnais, par lequel est passé son père, Trevor (entre 2002 et 2007).

Surtout, il jouit d’une grosse confiance chez les Rouge et Noir puisque le club a décidé de miser sur lui afin de pallier la retraite de l’imposant Joe Tekori et le départ de Rory Arnold. Forcément, ça le touche : « Cela m’a fait plaisir, car j’ai senti que les entraîneurs avaient confiance en moi. J’essaie au maximum de combler le vide qu’ils ont laissé tous les deux », répond, un brin timide et avec une petite voix, Joshua, né à Dublin, et sélectionné successivement avec les équipes de France U16, U18, U19 et U20 (il en a été capitaine).

Première titularisation en Top 14 contre Bordeaux-Bègles

Sans faire de bruit, et profitant aussi de la blessure à une cheville en stage de pré-saison de Thibaud Flament, Joshua Brennan (1,99m ; 114kg) a endossé le costume de titulaire lors de la première journée de Top 14, et un déplacement à Bordeaux-Bègles (gagné 25-26). « Tout ça est arrivé d’un coup pour moi », avoue l’intéressé. « Je voulais voir comment j’allais être lors d’une situation de titulaire. J’attendais cela, vraiment ». 

Il a pu voir. Et constater qu’il était capable de tenir le rythme, lui qui a déjà disputé 2 matchs en intégralité cette saison. « Ça change d’enchaîner les rencontres, j’étais sur une phase de développement les années passées, et je pense que c’était pour me préparer à ce passage-là en pro ». Désormais, à lui d’encaisser ce changement de situation personnelle. Il cible la réussite de l’enchaînement des matchs comme l’un de ses axes de progression, tout comme « l’enchaînement des tâches lors d’un seul et même match ».

Thuery : « Il arrive à maturité physique à un poste qui est très dur »

Bien sûr, il doit se développer. Mais il n’a que 20 ans. Le potentiel est là, c’est certain. « Joshua est jeune et il a forcément besoin de travailler sur les palettes de son jeu. Je pense notamment au secteur de la conquête. En touche, il va prendre de plus en plus de poids et de responsabilités. Il évoquera tout cela avec Jean (Bouilhou). On sait qu’avec le ballon, il est capable de rester debout, d’avancer. Il est sur la bonne voie. Il arrive aussi à maturité physique à un poste qui est très dur. Il faut qu’il soit très attentif à sa récupération, au fait d’enchaîner car une saison, c’est très long. Il doit être vigilant à cela, et on va bien l’accompagner », a analysé l’entraîneur de la défense Laurent Thuéry

Joshua Brennan (Toulouse) lors de sa première titularisation en Top 14 face à Bordeaux-Bègles.
Joshua Brennan (Toulouse) lors de sa première titularisation en Top 14 face à Bordeaux-Bègles. (©Icon Sport)

Mauvaka : « Lui, il aime le combat »

Fiable dans le domaine défensif, très présent dans toutes les tâches obscures, Joshua Brennan, comme son père, n’est pas du genre à s’échapper. « Lui, il aime le combat. Il est agressif, et c’est tant mieux pour l’équipe. C’est bien qu’il engrange du temps de jeu, cela va lui permettre d’emmagasiner de la confiance », indique le talonneur international Peato Mauvaka.

Thuery enchaîne : « Joshua s’entraîne avec nous depuis plusieurs saisons, on l’a vu évoluer, et cette année, on compte énormément sur lui. Entre son match amical à Toulon et les premiers matchs cette saison, c’est un gars qui a répondu présent par ses qualités naturelles, que sont l’engagement, l’activité et le déplacement. On est très content de lui ». Et l’entraîneur de la défense stadiste de lâcher cette petite phrase : « On aura besoin d’un grand Joshua Brennan cette année si on veut avoir un joli Stade Toulousain… » La preuve qu’il y a une grosse attente autour du Benjamin des Brennan.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

About the author

admin

Leave a Comment