Sport

Rugby. Penaud, Russell, Tuisova… Tous les joueurs de Top 14 en fin de contrat en juin 2023

Written by admin
Penaud, Russell et Tuisova font partie des gros poissons en fin de contrat en juin 2023 et qui devraient animer le marché des transferts.
Penaud, Russell et Tuisova font partie des gros poissons en fin de contrat en juin 2023. (©Fotojet/Icon Sport)

Le marché des transferts étant actif tout au long de la saison sur la planète rugby, il est important de garder un œil sur les joueurs en fin de contrat à la fin de la saison 2022-2023 pour voir qui est susceptible de changer d’air l’été prochain. Dans cette liste, club par club, on retrouve de nombreux internationaux français, des jeunes à fort potentiel, des bons coups, mais aussi de nombreux étrangers qui pourraient animer le marché des transferts (source :AllRugby.com)

Chez le promu Bayonne, de nombreux joueurs professionnels sont en fin de contrat en juin 2023 (!). Certains ont toutefois une année supplémentaire en option, comme Facundo Bosch, Mateaki Kafatolu, Pieter Scholtz et Oj Noa, tous arrivés l’été dernier dans le pays Basque. Parmi les Bayonnais qui pourraient animer le marché des transferts, on retrouve des joueurs d’expérience comme Yann David (34 ans), Gaëtan Germain (32 ans), Jean Monribot (34 ans), Torsten Van Jaarsveld (35 ans), Uzair Cassiem (32 ans), Afa Amosa (31 ans) ou encore les demis de mêlée Guillaume Rouet (34 ans) et Michaël Ruru (31 ans), mais aussi des bons coups comme le deuxième ligne et capitaine de l’Aviron Bayonnais Denis Marchois (28 ans), le pilier australien Chris Talakai (28 ans), l’ailier tahitien Teiva Jacquelain (28 ans), l’ailier Arthur Duhau (25 ans) et le troisième ligne Baptiste Héguy (24 ans). Enfin, il y a aussi des jeunes à fort potentiel comme le demi d’ouverture Thomas Dolhagaray (22 ans) ou l’ailier Victor Hannoun (19 ans), révélation de l’étape estivale du SuperSevens à Perpignan.

Du côté de l’UBB, plusieurs gros poissons pourraient être libres à l’été 2023. À commencer par les internationaux français Thomas Jolmes (26 ans ; 2 sélections), Cyril Cazeaux (27 ans ; 4 sélections), Rémi Lamerat (32 ans ; 19 sélections) et Clément Maynadier (33 ans ; 8 sélections), ainsi que l’expérimenté centre-ailier Jean-Baptiste Dubié (33 ans), qui compte 3 tournées avec les Barbarians Français. On retrouve aussi des pointures étrangères comme l’ailier des Pumas Santiago Cordero (28 ans ; 33 sélections), le pilier droit tongien « Big Ben » Tameifuna (31 ans) et l’ex-numéro 8 des Wallabies Caleb Timu (28 ans ; 2 sélections), arrivé cet été en Gironde. Sans oublier le vétéran du Top 14, le pilier droit moldave Vadim Cobilas, qui devrait logiquement raccrocher ses crampons en juillet prochain, à l’âge de 40 ans. Figurent aussi quelques bons JIFF (Joueurs issus de la formation française) comme l’arrière-ailier Geoffrey Cros (25 ans) et le demi de mêlée Jules Gimbert (24 ans) ou encore les internationaux U20, Matéo Garcia (20 ans) et Gatien Massé (20 ans), qui sont tous les deux en contrat Espoir, tout comme l’ailier italien Federico Mori (21 ans ; 9 sélections).

À Brive, plusieurs figures du club sont, pour l’instant, en fin de contrat en juin 2023, à l’image de l’emblématique capitaine Saïd Hirèche (37 ans) qui vit « très probablement » sa dernière saison en Top 14, comme il l’a récemment confié à Actu Rugby ou de l’arrière-buteur Thomas Laranjeira (30 ans). Parmi les autres joueurs issus de la filière de formation française (Jiff) figurent aussi les demis de mêlée Paul Abadie (28 ans) et Enzo Sanga (27 ans), le centre Guillaume Galletier (25 ans), ou encore l’ailier Valentin Tirefort (24 ans), le talonneur Florian Dufour (24 ans), ex-international U20, et même l’ailier fidjien Setariki Tuicuvu (27 ans), formé à Clermont et donc JIFF. Enfin, il y a aussi quelques joueurs étrangers et non-Jiff, comme le deuxième ligne international fidjien Tevita Ratuva (27 ans ; 10 sélections), l’ailier argentin Axel Müller (28 ans ; 2 sélections à XV et 121 à VII), le pilier anglais Hayden Thompson-Stringer (27 ans), le centre sud-africain Nico Lee (28 ans), le deuxième ligne australien Mitch Lees (33 ans) ou encore le talonneur samoan Motu Matu’u (35 ans ; 22 sélections).

Chez le récent finaliste du Top 14 et leader de la dernière saison régulière, Castres, des joueurs emblématiques pourraient être libres sur le marché des transferts l’été prochain, comme le pilier gauche Antoine Tichit (33 ans) ou le centre Thomas Combezou (35 ans), qui devrait raccrocher les crampons à l’issue de sa 9ème saison avec le CO. On retrouve aussi pas moins de 4 talonneurs : le Tongien Paula Ngauamo (32 ans : 23 sélections) et les français Brice Humbert (26 ans) Brendan Lebrun (24 ans) et Pierre Colonna (21 ans), ex-international U20 sous contrat Espoir. Parmi les autres Jiff en fin de contrat, figurent aussi le troisième ligne Kévin Kornath (25 ans), le deuxième ligne Théo Hannoyer (26 ans) ou les arrières Thomas Larregain (25 ans) et Antoine Bouzerand (23 ans). Enfin, au rayon des étrangers, il y a notamment le troisième ligne néo-zélandais Teariki Ben Nicholas (27 ans) ainsi que les Fidjiens Leone Nakarawa (34 ans ; 62 sélections à XV et 44 à VII) et Josaïa Raisuqe (28 ans ; 22 sélections à VII).

Arthur Iturria (Clermont) estime que sa condition physiquement actuellement est
Arthur Iturria fait partie des internationaux français de Clermont qui pourraient être libres l’été prochain. (©Icon Sport)

Du côté de Clermont, parmi les gros poissons en fin de contrat à l’issue de la saison 2022-2023, on retrouve en premier lieu, l’ailier du XV de France, Damian Penaud (26 ans ; 34 sélections), mais aussi le troisième ligne et capitaine de l’ASM, Arthur Iturria (28 ans ; 15 sélections), le pilier Etienne Falgoux (29 ans ; 3 sélections), les talonneurs Etienne Fourcade (25 ans) et Adrien Pélissié (32 ans ; 7 sélections) ou encore les troisièmes lignes Judicaël Cancoriet (26 ans ; 4 sélections) et Alexandre Fischer (24 ans). Figurent aussi des internationaux étrangers comme le deuxième ligne argentin Tomas Lavanini (29 ans ; 66 sélections), les troisièmes lignes fidjiens et samoans Peceli Yato (29 ans ; 22 sélections) et Fritz Lee (34 ans ; 3 sélections) ainsi que le pilier moldave Christian Ojovan (25 ans ; 4 sélections). Sans oublier jeunes à fort potentiel, à l’instar des ailiers Thomas Rozière (22 ans) et Samuel Ezeala (22 ans), Espagnol mais Jiff, le deuxième ligne australien Miles Amatosero (20 ans), Espoir non Jiff, ou l’international U20 français Valentin Simutoga (19 ans), également sous contrat Espoir.

Chez le champion d’Europe en titre, La Rochelle, l’emblématique capitaine Romain Sazy (35 ans) est en fin de contrat en juin 2023 et ne sait pas encore s’il va raccrocher les crampons. Figurent aussi les demis de mêlée Jules Le Bail (30 ans) et Thomas Berjon (24 ans), pisté par Lyon, l’ouvreur-arrière Pierre Popelin (27 ans), le talonneur formé au club, Samuel Lagrange (25 ans), ainsi que l’ailier international espagnol, mais JIFF, Martin Alonso Munoz (22 ans) et le jeune ouvreur Anglais Harry Glynn (21 ans), auteur d’un doublé pour sa première titularisation en Top 14. Parmi les internationaux étrangers, on retrouve aussi l’ailier ou centre sud-africain Raymond Rhule (29 ans ; 7 sélections) et le pilier droit argentin Joël Sclavi (28 ans ; 7 sélections).

Vidéos : en ce moment sur Actu

À Lyon, plusieurs actuels ou anciens internationaux français pourraient être libres l’été prochain : le pilier droit Demba Bamba (24 ans ; 25 sélections), actuellement blessé, le pilier gauche Sébastien Taofifenua (30 ans ; 2 sélections), l’ailier Noa Nakaitaci (32 ans ; 15 sélections) et l’international France 7, Tavite Veredamu (33 ans ; 115 sélections). On retrouve aussi le troisième ligne Patrick Sobela (30 ans), le talonneur Guillaume Marchand (24 ans) et le pilier gauche Hamza Kaabèche (26 ans), formé au LOU. Parmi les internationaux étrangers qui pourraient animer le marché des transferts, citons l’ailier fidjien Josua Tuisova (28 ans ; 17 sélections), l’ouvreur All Blacks Lima Sopoaga (31 ans ; 16 sélections) et le deuxième ligne fidjien Temo Mayanavanua (24 ans ; 7 sélections). Enfin, parmi les bons coups Jiffs, il y a aussi les centres-ailiers Ethan Dumortier et Alfred Parisien (21 ans) et l’arrière Alexandre Tchaptchet (21 ans), ex-internationaux U20, ainsi que le demi de mêlée Liam Rimet (19 ans), qui a disputé le Tournoi des 6 Nations 2022 avec les Bleuets.

L'ailier de Montpellier, Vincent Rattez, champion de France, annonce toujours penser au XV de France.
L’ailier de Montpellier, Vincent Rattez, est en fin de contrat à l’issue de la saison 2022-2023. (©Icon Sport)

Du côté du champion de France en titre, Montpellier, plusieurs internationaux français sont également en fin de contrat en juin 2023, les ailiers Vincent Rattez (30 ans ; 9 sélections) et Gabriel Ngandebe (25 ans ; 10 sélections) ou le pilier gauche Enzo Forletta (28 ans ; 2 sélections). Figurent aussi des pointures étrangères comme le pilier américain Titi Lamositele (27 ans), l’international à 7 fidjien Masivesi Dakuwaqa (28 ans ; 49 sélections), le demi de mêlée géorgien Gela Aprasidze (24 ans ; 23 sélections) et l’Australien Brandon Paenga-Amosa (26 ans), qui dispose toutefois d’une année optionnelle jusqu’en 2024, tout comme un autre talonneur du MHR, Jérémie Maurouard (30 ans) et Gabriel Ngandebe. Au rayon des jeunes Jiffs à fort potentiel, citons enfin le demi de mêlée Aubin Eymeri (20 ans), les centres Jules Berty (22 ans) et Paul Vallée (29 ans) ou l’arrière international U20, Axel Bévia (20 ans).

Au Stade Français, quatre piliers en fin de contrat en juin 2023 pourraient animer sur le marché des transferts : les frères Alo-Emile, Paul et Moses, le Géorgien Giorgi Melikidze (26 ans) et le Sud-Africain Nemo Roelofse (27 ans). En première ligne, il y a aussi le talonneur Laurent Panis (29 ans). Dans la cage, on retrouve le Français Paul Gabrillagues (29 ans ; 16 sélections) et l’Argentin Marcos Kremer (25 ans ; 32 sélections), tandis qu’en troisième ligne, figurent Giovanni Habel-Kuffner (27 ans) et Julien Ory (26 ans), arrivés cet été respectivement de Pau et Toulon. Derrière, trois demis de mêlée sont en fin de contrat l’été prochain, Arthur Coville (24 ans), James Hall (26 ans) et Louis Druart (22 ans), ainsi que trois centres français, Alex Arrate (25 ans), Théo Dachary (25 ans) et Julien Delbouis (23 ans) ou encore le Tongien Telusa Veainu (31 ans ; 12 sélections) et l’ex-international U20 australien, Sione Tui (23 ans).

À Pau, plusieurs cadres sont en fin de contrat à l’issue de la saison 2022-2023 : le talonneur et capitaine Lucas Rey (25 ans), l’ouvreur anglais Zack Henry (27 ans), le pilier argentin Ignacio Calles (26 ans ; 4 sélections) et l’emblématique troisième ligne Martin Puech (33 ans). En première ligne, on retrouve aussi le talonneur Youri Delhommel (26 ans) et quatre autres piliers : Maks Van Dyk (30 ans), Rémi Sénéca (27 ans), Paul Tailhades (25 ans) et Siate Tokolahi (30 ans). Figurent aussi en fin de contrat 4 ailiers : l’Australien Jack Maddocks (25 ans), débarqué cet été des Waratahs, l’Irlandais Eoghan Barrett (23 ans), l’international portugais Vincent Pinto (23 ans) et le Français Daniel Ikpefan (28 ans). Enfin, parmi les jeunes Jiffs qui pourraient être sur le marché des transferts l’été prochain, il y a les deuxièmes lignes, Hugo Auradou (19 ans) et Jimi Maximin (23 ans), internationaux jeunes, ainsi que le demi de mêlée Alexis Levron, aperçu notamment lors du SuperSevens. 

Du côté de Perpignan, quatre piliers professionnels sont en fin de contrat en juin 2023 : Arthur Joly (34 ans), Giorgi Tetrashvili (29 ans) et les internationaux tongiens Siua Halanukonuka (36 ans) et Ma’afu Fia (32 ans), arrivé cet été de Bath. En première ligne, il y aussi deux talonneurs, l’international portugais Mike Tadjer (33 ans) et le Samoan Seilala Lam (33 ans). Devant, c’est aussi le cas du deuxième ligne moldave Andreï Mahu, mais surtout de deux leaders samoans, Genesis Mamea Lemalu (34 ans) et Piula Faasalele (34 ans). Derrière, le rugueux capitaine Mathieu Acebes (35 ans), en fin de contrat l’été prochain, se verrait bien faire une dernière saison en Sang et Or. Deux autres cadres pourraient aussi être libres à l’issue de la saison 2022-2023 : Jéronimo de la Fuente (31 ans) et Georges Tilsley (30 ans). C’est aussi le cas du demi de mêlée, formé à l’Usap, Sadek Deghmache (26 ans) et de deux ouvreurs : le Sud-Africain Tristan Tedder (26 ans) et l’Argentin Patricio Fernandez (27 ans). Enfin, parmi les bonnes pioches Jiffs et d’avenir, citons le tank franco-samoan Posolo Tuilagi (18 ans) et l’ailier Nino Séguéla (21 ans).

Le troisième-ligne Wenceslas Lauret a été omniprésent dans la victoire du Racing 92 face au Stade Français
En fin de contrat, le troisième ligne Wenceslas Lauret pourrait quitter le Racing 92 l’été prochain. (©Icon Sport)

Au Racing 92, gros chantier en vue, puisque plusieurs contrats de joueurs internationaux expirent en juin 2023 : l’ouvreur écossais Finn Russell (30 ans), le deuxième ligne Boris Palu (26 ans), le troisième ligne Wenceslas Lauret (33 ans), le deuxième ligne namibien Anton Bresler (34 ans), le centre Olivier Klemenczak (26 ans) ainsi que trois ailiers français : Louis Dupichot (27 ans), Donovan Taofifenua (23 ans) et la révélation du début de saison Enzo Benmegal (18 ans). Citons aussi Francis Saili (31 ans), fraîchement débarqué de Biarritz, ainsi que le polyvalent fidjien Ben Volavola (31 ans). Au rayon des jeunes Jiffs bientôt libres, citons le troisième ligne Anthime Hemery (21 ans) ou les centres Arthur Espeut (19 ans) et Job Poulet (19 ans).

Du côté de Toulon, peu des cadres sont en fin de contrat en juin 2023, hormis le troisième ligne international Raphaël Lakafia (33 ans) et le numéro 8 Mathieu Bastareaud (34 ans), fraîchement revenu à la compétition après une opération des deux genoux. Plusieurs trois-quarts Jiffs pourraient aussi être libres l’été prochain : les centres Atila Septar (26 ans) et Maëlan Rabut (26 ans), arrivé cet été de Vannes, l’arrière Thomas Salles (26 ans) et l’ailier Kalani Robert (21 ans).

Au Stade Toulousain, la liste de joueurs en fin de contrat en juin 2023 est longue comme le bras. Parmi eux, on retrouve plusieurs internationaux français, l’ailier Matthis Lebel (23 ans), qui possède toutefois une année optionelle, le troisième ligne Selevasio Tolofua (25 ans) ou le pilier Rodrigue Neti (27 ans). Y figurent aussi Alban Placines (29 ans), Dimitri Delibes (23 ans), Joshua Brennan (20 ans), international U20 français, Pierre Fouyssac (27 ans), Arthur Bonneval (27 ans) et le Samoan Tim Nanai-Williams (33 ans). Parmi les joueurs étrangers, il y a le pilier All Blacks, Charlie Faumuina (35 ans), le troisième ligne Springbok Rynhardt Elstadt (32 ans), les internationaux argentins Juan Cruz Mallia (26 ans) et Santiago Chocobares (23 ans) ou l’Américain David Ainu’u (22 ans). Enfin, au rayon des jeunes Jiffs à fort potentiel, citons Yannick Youyoutte (23 ans), Martin Page-Relo (23 ans), Nelson Epée (21 ans), international France 7, ainsi que les talonneurs Guillaume Cramont (21 ans) et Ian Boubila (20 ans) et les piliers formés au club Maxime Duprat (24 ans) et Paul Mallez (21 ans).

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

About the author

admin

Leave a Comment