Sport

Les révélations sulfureuses sur le transfert de Neymar au PSG

Written by admin
La suite après cette publicité

Les Barça Leaks font décidément beaucoup de bruit en Espagne. Après les révélations sur les exigences de Lionel Messi pour prolonger son contrat au FC Barcelone à l’été 2020, les nouvelles informations dévoilées par El Mundo s’attaquent au cas Neymar. Le quotidien s’est procuré un email envoyé par Raúl Sanllehí, alors directeur du football du club catalan. Nous sommes à la fin du mois de juillet 2017 et le FC Barcelone lutte pour convaincre Neymar de rester au club, lui qui envisage sérieusement de rejoindre le PSG.

Le dirigeant raconte alors la conversation qu’il a eue avec le père de la star. «Aujourd’hui, j’ai été, avec Óscar (Grau, alors directeur général), à la maison de Neymar pour évaluer la situation. J’ai rencontré un homme enragé et avec une grande envie de guerre. Très en colère contre le club», écrit Sanllehí en référence à la prime à la signature de 43,6 M€ (sur 64,4 M€) que son fils aurait dû toucher le jour même, pour la prolongation signée un an plus tôt. C’est cette même prime qui fera l’objet d’un procès plus tard entre les deux parties, que le Brésilien perdra. Ceci est une autre histoire.

La direction du Barça a saboté le travail de son directeur du football

Ce versement qui n’a pas eu lieu sera l’un des griefs du clan du joueur à son club. Pourtant Neymar Senior a visiblement tenté de convaincre son fils que son avenir était en Catalogne, et pas en France, ce que le Barça n’a pas souhaité entendre à y regarder les reproches de Sanllehí. «Depuis des semaines, il (le père de Neymar) m’a montré qu’il travaillait pour convaincre son fils de ne pas commettre l’erreur d’aller au PSG. Vous me traiterez de naïf ou de délirant mais je m’en fiche. Je suis avec cet homme depuis des heures et des heures et je pense que je le connais assez bien pour savoir quand il bluffe et quand il dit la vérité. Et dans ce cas, je suis absolument convaincu, il m’a montré, qu’il était de notre côté.»

On comprend qu’il y a deux fronts dans cette histoire. Non seulement, Neymar a des envies d’ailleurs mais en plus de cela, le Barça est gêné par des conflits en interne. La direction n’est pas d’accord sur l’attitude à adopter vis-à-vis du joueur. Elle ne prend pas au sérieux son envie de rejoindre le PSG malgré les alertes de son directeur du football. «Je vous ai tous dit séparément que le problème dans cette affaire était la tête du joueur. Le garçon est malade, il a de nombreux problèmes personnels, il est très confus et très vulnérable. Il a donc pensé à tort qu’en partant de Barcelone, il fuirait également ses problèmes, alors qu’en réalité ce qu’il devrait faire, c’est les affronter et ne pas partir. Ses coéquipiers ont été sensationnels, l’ont soutenu jusqu’au bout mais à la fin ils en ont eu marre, comme moi et comme nous tous», admet-il.

Neymar s’est senti trahi pour le club

Il accuse Josep Bartomeu, le président, et Òscar Grau d’avoir laissé partir l’ailier, sabotant au passage son travail auprès de la famille. «Je me suis consacré au père ces dernières semaines. J’ai parlé pendant des heures et des heures. Je vous assure qu’il était avec nous, jusqu’à ces deux ou trois derniers jours, quand, à tort et injustement, il s’est senti trahi lorsque la veille du match de Miami (en présaison), le chiffre de la prime à la signature est sorti dans la presse. Il a interprété cela comme un moyen de pression de la part du club qui l’aurait divulgué. C’est à ce moment-là que nous avons commencé à le perdre… Évidemment, j’ai défendu qu’en aucun cas nous l’avions divulgué, mais il m’a jeté.» Voilà comment le Barça a finalement perdu Neymar, parti au PSG pour 222 M€ en août 2017.

About the author

admin

Leave a Comment