Film

“Le Visiteur du futur”

Written by admin

Je sais que parler d’un film sorti depuis 15 jours… en temps médiatique, c’est une éternité ! Mais j’ai bien écouté la journée de mercredi que France Inter a consacré à la sobriété… Prendre son temps, c’est aussi lutter contre le consumérisme.

C’est d’ailleurs dommage que la journée de la sobriété ne soit pas tombée le jour de la disparition d’Elisabeth 2, les éditions spéciales auraient été vachement plus courtes : “Une rentière anglaise de 96 ans vient de nous quitter, paix à son âme ! Fin”.

Sobre et efficace.

Donc non, à cette course perpétuelle à la nouveauté !

Je ne vais pas vous parler de la ressortie d’”Avatar” sur nos écrans cette semaine, ni de la nouvelle série Star Wars Andor qui vient de démarrer, je veux vous parler du “Visiteur du futur” : la petite réussite de science fiction que l’on doit à François Descraques.

Un film qui d’ailleurs a été tourné dans une région que je connais bien, près de Nancy, en Meurthe et Moselle !

Alors ça, je sais pas trop si il faut s’en vanter… Entendez-moi bien, moi au départ l’idée d’un film de science-fiction tourné à Nancy, j’étais carrément pour ! On peut le dire, j’étais même un peu fier… sauf que le film se passe en grande partie dans un futur apocalyptique peuplé de Zombies, où un nuage nucléaire a ravagé une bonne partie de l’Humanité…

Donc je sais pas si l’office du tourisme du Grand-Est va vraiment utiliser le film pour faire sa pub…

D’ailleurs pour être tout à fait honnête, à l’image, on reconnaît bien plus Metz que Nancy…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.


C’est l’histoire d’un lanceur d’alerte

Un lanceur d’alerte qui vient du futur, imaginez Hugo Clément en mode clochard… qui va tenter de prévenir une catastrophe qui va menacer l’avenir de l’humanité. En l’occurrence la construction d’une centrale nucléaire qui est vouée à exploser et à faire disparaître une bonne partie de la planète.

Alors attention, je tiens à préciser que Vladimir Poutine ne fait pas partie de l’équipe du film !

La guerre en Ukraine n’est pas une opération publicitaire pour le “Visiteur du Futur” !

Toute ressemblance avec des événements réels serait purement fortuites !

Un article en ligne du magasine le Point a accusé cette semaine le film d’être anti-nucléaire.

“Ils sont un peu tendus au Point en ce moment ! Je commence à comprendre pourquoi Clément Petreault a demandé l’asile politique ici tous les vendredis matins !

La rédaction du 5/7 avec ses 2 heures de sommeil en 8 ans, vous êtes plus détendus que toute la rédaction du Point qui revient de vacances !

Parce que franchement “Le Visiteur du futur” n’est pas plus anti-nucléaire que ne l’étaient “Terminator”, “Mad Max”, “Godzilla” ou le moindre récit de science-fiction de ces 60 dernières années.

Le prochaine polémique : Attention “La Soupe au chou” donne une mauvais image du transit intestinal des agriculteurs !

Parce que malgré cette lecture douteuse du film, “Le Visiteur du futur” est une authentique comédie de SF !

Le cousin pas si éloigné d’”Objectif Nul” ou de “Doctor Who”

Ça n’est pas parce qu’on a pas de budget qu’on n’a pas d’ambition !

Même si “Le Visiteur du futur” était initialement une web série entre potes qui se filment dans un jardin au caméscope, Francois Descraques a réalisé un authentique film de cinéma, drôle, bien joué par plein de nouvelles têtes venant du web également.

Audrey Pirault, Florent Dorin,Raphael Descraques, j’en passe…

Un film traversé par des plans et des décors qui évoquent subtilement l’univers de l’animation japonaise et même le jeu vidéo.

Et surtout il y a une histoire !

Une belle histoire, touchante, sur un conflit de génération et l’importance d’une vie au regard des grands enjeux de la société !

L’accroche du film pourrait être.

“Un seul être vous manque et tout sera dépeuplé !”

On se demande toujours au moment de trier ses déchets ou de fermer son robinet si ça vaut vraiment le coup, au regard de ces brochettes d’abrutis qui sillonnent le ciel ou la mer en avion ou en tanker.

C’est à ce moment là que le visiteur du Futur apparait dans notre salon pour nous dire : “Ne jette surtout pas cette canette ! Tu risques de condamner le futur”.

Nous sommes tous soumis à l’effet papillon !

Un petit geste peut avoir des conséquences qu’on imaginait pas, tout comme une petite web-série peut aboutir à un bon film que l’on avait pas vu venir.

About the author

admin

Leave a Comment