Sport

comment le PSG gère la situation d’Hamraoui et les derniers rebondissements

Written by admin

Alors que Kheira Hamraoui a décidé de s’exprimer ce vendredi sur BFMTV et que l’affaire suit son cours, le PSG, pendant ce temps-là, tente tant bien que mal de rester au soutien de sa joueuse. Le club de la capitale essaye de maintenir son ambition sportive tout en restant très attentif au développement de l’affaire.

Le Paris Saint-Germain reste fidèle à sa ligne de conduite. Depuis le début de la retentissante affaire Hamraoui et tous les rebondissements qui vont avec, le club de la capitale a toujours voulu se montrer extrêmement prudent. Ce qui explique la discrétion médiatique qu’il souhaite garder en attendant que toute la lumière soit faite sur l’affaire dont le dénouement est attendu avec impatience. Pour rappel, le PSG, qui reste très attentif à tous les aspects du dossier, est partie civile dans cette affaire.

Actuellement, le club met à disposition d’Hamraoui une protection rapprochée sur ses trajets entre son domicile et le centre d’entraînement (aller et retour). “Un service pris en charge par le club alors que rien ne l’y oblige”, précise une source interne.

Le PSG a tenté de lui trouver une porte de sortie

Lorsque la direction sportive de la section féminine a changé cet été, avec l’arrivée d’un nouveau coach, Gérard Prêcheur, il a été clairement signifié à Hamraoui qu’elle ne rentrait pas dans les plans sportifs du nouveau staff. Le PSG a sollicité – et a été sollicité- par plusieurs clubs européens pour tenter de trouver une porte de sortie à sa joueuse sous forme de prêt. Des contacts ont eu lieu avec Manchester United, la Juventus Turin, Tottenham, Parme ou encore l’AS Rome. Hamraoui et ses conseillers ont rejeté toutes ces options. Même si le mercato est officiellement clos, il est encore possible d’effectuer uniquement des prêts entre clubs français. Aucune approche n’a été entreprise dans ce sens. 

Une fois le mercato terminé (le 20 septembre) avec de nouvelles joueuses qui ont signé, Hamraoui s’est donc retrouvée à s’entraîner à part du groupe, sans participer aux séances collectives. Le PSG a fait attention à ne pas se mettre en faute. “Elle dispose des mêmes conditions d’entraînement, notamment un membre du staff qualifié avec elle, toutes les installations du club et même le staff médical”, poursuit cette même source. Hamraoui se retrouve à la disposition du coach et pourrait réintégrer ponctuellement certaines séances collectives, mais son temps de jeu en compétition s’annonce famélique cette saison. Malgré cette situation, l’ambiance est décrite comme “très bonne” au sein du groupe comme le coach et certaines joueuses l’ont exprimé dernièrement en conférence de presse. 

Le PSG justifie l’attribution de son numéro à une autre joueuse

Alors que Hamraoui a décidé de prendre la parole dans quelques médias, dont BFM TV, le PSG veut se montrer au soutien de sa joueuse. “On n’y voit aucun inconvénient, le club n’a jamais empêché la joueuse de s’exprimer dans les médias”, confie une source interne. 

Ce mercredi, Hamraoui a assisté en tribune au match de ses coéquipières en Ligue des Champions face au BK Häcken (2-1). Comme elle l’a indiqué à BFMTV, elle a été heurtée de voir que son numéro 14 était porté par la milieu internationale hollandaise, Jackie Groenen, une des dernières recrues du club parisien. Comme Hamraoui, sous contrat jusqu’au 30 juin 2023, ne fait pas partie des plans sportifs du coach notamment en Ligue des Champions, son numéro 14 était libre. Groenen a donc demandé à la direction si elle pouvait le porter en hommage à son idole Johan Cruyff dont elle est l’une des ambassadrices de la Fondation. “Cette autorisation vaut uniquement pour les deux matchs du 2ème tour de Ligue des Champions. Que cela ne concerne pas le championnat. Et que lors de la prochaine phase de Ligue des Champions, les choses pourraient changer”, précise-t-on au sein du club.

About the author

admin

Leave a Comment