Science and Technology

J’ai joué à la nouvelle console qui veut détrôner la Nintendo Switch et le Steam Deck, voici la Logitech G Cloud

Written by admin

News hardware J’ai joué à la nouvelle console qui veut détrôner la Nintendo Switch et le Steam Deck, voici la Logitech G Cloud

C’est à l’événement Logi Play à Berlin que j’ai pu tester la toute première console estampillée Logitech. On connaît la marque pour ses casques, souris et autres périphériques PC, mais le géant Suisse a décidé de passer un cap. C’est sous le nom de Logitech G Cloud que cette console portable prend forme. Mais alors, qu’est-ce que ça vaut ?

Une console Logitech de qualité, mais…

Aux premiers abords, on remarque vite une ressemblance avec une certaine console japonaise. En effet, la Logitech G Cloud reprend en grande partie le design de la Nintendo Switch Lite, la version “allégée” de la Nintendo Switch classique. Côté poids, on se retrouve à 463 grammes, ce qui est assez léger pour ne pas avoir été gêné sur ma session d’environ une demi heure.

Logitech m’a permis de mettre les mains sur leur première console, entièrement dédiée au Cloud Gaming. On peut en penser ce que l’on veut, mais cette manière de consommer le jeu vidéo fait de plus en plus d’adeptes. Les services se multiplient, comme le XCloud, GeForce Now ou encore Steam Link, et Logitech compte bien surfer sur cette vague pour entrer en grande pompe sur le marché de la console.

Comparatif de la Logitech G Cloud par rapport à la Nintendo Switch et le Steam Deck :

Logitech G Cloud Nintendo Switch Steam Deck
Jeux physiques / online Cloud uniquement Jeux physiques / jeux en téléchargement / jeux Cloud Jeux en téléchargement uniquement
Service Cloud GeForce Now, Steam Link, XCloud Certains jeux sur l’eShop Non
Taille écran 7 pouces 5,5 pouces (Lite) à 7 pouces (OLED) 7 pouces
Autonomie 12 heures 7 heures 8 heures
Connectique USB-C, Jack 3,5 mm USB-C, Jack 3,5 mm USB-C, Jack 3,5 mm
Prix 349$ (pas encore de prix en €) 199€ à 349€ 419€ à 679€
Connexion obligatoire en jeu Oui Non Non
J'ai joué à la nouvelle console qui veut détrôner la Nintendo Switch et le Steam Deck, voici la Logitech G Cloud

Sur la forme, il est impossible de nier la qualité du produit. La Logitech G Cloud est une console solide avec une disposition de touches et joysticks parfaitement placés. La console portable marche sur les plates-bandes de la Nintendo Switch Lite, au point de placer toutes ses touches au même endroit.

Une fois en main, la console est irréprochable. La taille convenait parfaitement à mes mains (assez petites), mais d’autres journalistes présents, avec des mains plus grandes, ont bien apprécié la prise en main de la Logitech G Cloud. Les sticks sont légèrement creusés afin d’accueillir la pulpe de vos pouces, et les boutons proposent une course et un retour quasi similaire à ceux d’une manette de Xbox Series.

La Logitech G Cloud nous présente un écran LCD de 7 pouces avec une résolution maximale de 1080p (Full HD) et une fréquence de rafraîchissement de 60 fps. Malheureusement, même en jouant, je n’ai pas vu suivre en direct le taux d’image par seconde, mais le gameplay semble très fluide.

J'ai joué à la nouvelle console qui veut détrôner la Nintendo Switch et le Steam Deck, voici la Logitech G Cloud

Toujours sur l’écran, la Logitech G Cloud dévoile une luminosité maximale de 450 nits, contre les 343 nits de la Nintendo Switch. Pour le coup, les conditions de prises en main ne m’ont pas permis de voir clairement si l’écran délivrait une bonne luminosité, étant donné que j’étais dans une salle assez sombre.


… Un concept peut être trop ambitieux face au Steam Deck

La Logitech G Cloud est, comme son nom l’indique, une console dédiée au Cloud. Il s’agit là d’une machine sous Android, et pour le coup, les limites se ressentent assez vite.

En effet, j’ai d’abord testé le jeu Cyberpunk 2077 via le service de Nvidia GeForce Now. Après un long temps de chargement, dû à la connexion pas très stable. Le jeu montrait une certaine latence entre l’input demandé et l’action à l’écran. Ma pire idée a été de lancer Ghostrunner, un jeu de parcours où chaque déplacement doit être finement calculé. C’est là que j’ai pu ressentir les limites du cloud dans des jeux très dynamiques.

Même si le Steam Deck est plutôt imposant, c’est surtout expliqué par le fait que la console doit littéralement faire tourner les jeux et les stocker. Pour le coup, le Steam Deck et la Logitech G Cloud ne jouent clairement pas dans la même cour.

J'ai joué à la nouvelle console qui veut détrôner la Nintendo Switch et le Steam Deck, voici la Logitech G Cloud

Mis à part le très bon matériel, la Logitech G Cloud ressemble surtout à une tablette sous Android sur laquelle on a collé deux manettes. La navigation dans les menus était fastidieuse et la connexion permanente aux différents services de Cloud Gaming peut en rebuter plus d’un, dont moi. L’interface devient vite lourde, surtout si vous tombez dans les sous menu de Steam Big Picture qui vous demande d’utiliser l’écran tactile sur des tout petits icônes…

J'ai joué à la nouvelle console qui veut détrôner la Nintendo Switch et le Steam Deck, voici la Logitech G Cloud

La Logitech G Cloud propose de mettre un pied dans un futur où le jeu est totalement dématérialisé, et à distance. Une console portable qu’il ne faut donc pas éloigner de votre routeur Wifi sous peine d’être interrompu, assez ironique.


About the author

admin

Leave a Comment